Boké/ Education/ Reprise des cours, des encadreurs boudent les salles de classes.

Comme annoncé il y a de cela quelques jours, dans un décret signé par le Président de la République Alpha Condé, la réouverture des écoles pour les élèves en situation des classes d’examens était programmée pour ce lundi 29 juin 2020 dans toute l’étendue du territoire nationale.

Dans la commune urbaine de Boké, cette rentrée a été moins effective. Les cours ont repris dans certains établissements de la place. Mais dans d’autres aucune présence d’encadreurs et apprenants n’a été constatée.

Selon les responsables en charge du système éducatif, leurs démarches visent à encadré les candidats afin de mieux préparer les examens nationaux session 2020.

Le Directeur Préfectoral de l’éducation Dembo Amirou Dramé qui estime que la rentrée à été partiellement suivie a laissé entendre <<De l’école Khougnêwadé, en passant par l’école du centre, nous avons trouvé que les directeurs ont pris toutes les dispositions pour cette autre rentrée. Matériellement les dispositions sont prises à moitié>>.

Cette reprise intervienne près plusieurs mois de temps de pause obligatoire à cause des manifestations répétées du slecg et la crise liée au covid 19. Comme chez les élèves, nombreux sont des enseignants et professeurs des différents établissements qui n’ont pas aussi répondus à l’appel des autorités de l’éducation guinéenne pour cette première journée de cours.

Djenabou Camara